AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Paradise-City


 
L'aventure s'arrête... : ICI

Partagez|

M&J « You make me wanna scream, you're so fabulous, you're so good to me. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Jared Padalecki

avatar


◄ Autographes : 151
• Profession : Proxénète, tueur à gages, acteur porno...non sans dec, pourquoi cette question si tu m'as déjà vu dans Supernatural ou Cry Wolf ?



MessageSujet: M&J « You make me wanna scream, you're so fabulous, you're so good to me. » Mer 22 Fév - 17:15

    Il arrive parfois où, je ne sais pas quoi faire. Pourtant, je peux me permettre beaucoup de choses mais disons que, la facilité tue. Je m’explique. Avant, j’étais un homme comme un autre sauf que depuis que j’ai fais ces quelques films/séries, je suis devenu plus ou moins riche et quand j’étais quelqu’un de tout à fait normal, il y a des choses que je ne pouvais me permettre maintenant que je peux, je n’en ai plus envie, c’est trop facile, il n’y a plus cette excitation, cette tentation ou cette envie, ce sentiment de se dire « punaise, je ne pourrais jamais » et maintenant que nous y sommes, c’est trop simple. Je n’ai jamais dis qu’être célèbre devient gonflant non, au contraire nous sommes proches de personnes qui nous aiment certains pour ce que l’on fait, qui nous admire ou bien encore qui se retrouvent dans notre façon d’agir et c’est là qu’ils se disent, ils sont comme tout le monde, ils sont comme nous. Je n’ai jamais voulu imposer une sorte de supériorité par rapport à mes fans, jamais non. Je ne suis pas un Dieu, je ne suis pas sur-humain, je suis comme tout le monde, j’ai débuté dans des rôles très cucul la praline mais disons, qu’il faut tous débuter comme ça. Enfin bref, ce n’est pas là le sujet. Je quitte alors ma demeure, enfilant une veste et mes chaussures puis je me rends jusqu’au bar, préférant passer du temps dehors, en compagnie sûrement d’une jolie demoiselle et m’amuser toute la nuit plutôt que de m’ennuyer comme un rat mort, au fin fond de mon lit comme un dépressif, très peu pour moi. Je pousse la porte du bar, balayant ce dernier des yeux, pas grand monde à cette heure-ci, cela ne saurait tarder, il n’est que vingt deux heures trente. Bon quand je dis pas grand monde, il doit y avoir une quinzaine de personnes plus ou moins. Je file m’installer au comptoir mais avant ça, j’ai repéré déjà une bouille tout à fait familière. Je commande une double vodka et je remercie le barman une fois qu’il m’a servi, je prends le verre et je me dirige vers l’homme en question puis je lui fais face, lui adressant un petit sourire. « Je vois que je ne suis pas le seul à m’ennuyer, un Mardi soir. » Il aurait pu m’appeler voyons, pour une petite partie de jambes en l’air, il sait que je ne lui refuse jamais rien n’est-ce pas ? Je me penche lui déposant un simple baiser sur sa joue avant de me redresser puis je m’assois en face de lui, buvant cul sec mon verre, tant pis j’en prendrais d’autres, ce n’est pas un problème, j’ai de l’argent à claquer, autant le mettre dans des choses pas tellement intelligente déjà que j’ai tout ce que je veux, plus ou moins. Je relève les yeux vers lui, me mordant discrètement la lèvre inférieure. « Tu vas bien mon chou ? Franchement, je ne m’attendais pas à te voir ici. » M’enfin il fait ce qu’il lui plaît aussi, je ne suis pas sa mère à lui dire ce qu’il faut faire et ce qui est mieux pour lui n’est-ce pas ? Finalement, cette soirée je pense la passer avec un homme plutôt qu’une femme, et puis c’est toujours mieux, quand il s’agit de Misha
.

~~~
T'es tombé dans l'piège cowboy, par le siège. T'as misé sur le mauvais cheval. Tu tombes sur maman, tu te dis finalement que t'aurais pu tomber plus mal. Jusque-là, ça va mais cowboy, n'oublie pas qu'il est à bascule, ton cheval. D'abord à 4 pattes, tu tombes, tu t'rattrapes et puis l'école, on peut pas dire qu'ça t'emballe. Du coup, tu traînes dehors cowboy, t'es le plus fort pour la défonce et la cavale. Tu laisses ta famille et tu tombes les filles, qu'elles pleurent, tu t'en fiches pas mal. Une nuit, une heure, une seconde de bonheur, comme toutes ces pillules que t'avales. ► hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Misha Collins

avatar
Admin des ténèbres


◄ Autographes : 1575
• Profession : Rue de la Soif
○ DC : Al Pacino



Mes amis, mes amours, mes emmerdes...
Liens:

MessageSujet: Re: M&J « You make me wanna scream, you're so fabulous, you're so good to me. » Jeu 23 Fév - 2:09




I know you want me ♥ I see it in your eyes


La soirée avait commencé comme d'habitude. Comme toutes les soirées depuis le départ de Kristen. Levé à 16h du matin, Misha avait trébuché sur trois ou quatre cadavre de bouteilles, s'était fait peur dans le miroir, avait fini par embrasser le sol avec ses fesses à la cinquième bouteille de gin vide, puis avait passé une bonne demi-heure sur le sol, admirant les tâches de moisissure commençant à tracer leur chemin sur le plafond blanc de son salon. Un coup de peinture n'allait vraiment pas tarder à s'imposer, c'était plus possible, là. Surmontant sa gueule de bois avec autant de force que de cachets de Paracétamol, le petit brun aux yeux clairs se rinça à nouveau la bouche avec une gorgée de vodka. Le breuvage fort, chaud, vidangea rapidement tout son œsophage. Rot sonore, douche, 18h.

Ce qu'il ferait de sa soirée était une évidence : il allait faire comme toutes les nuits, non pas essayer de conquérir le monde (Hey, on s'appelle pas tous Minus et Cortex, tseufeuh !) mais bien aller se faire payer un coup à boire dans un bar, puis un autre, puis oh surprise, un autre, etc. Jusqu'à ce que mort cérébrale s'ensuive. Bien entendu, il les connaissait tous, les bars de Paradise-City. Il avait même écrit une lettre au Maire en lui disant qu'il fallait arrêter les conneries et élargir la ville, histoire que d'autres puissent être construits et ouverts. Certes il était bien imbibé lorsqu'il l'avait écrite, sa lettre... Mais ils abusaient dans cette Mairie, ils lui avaient toujours pas répondu !
Bref.
Restait encore à savoir où précisément il allait passer sa soirée. Le choix du premier bar, c'est comme le choix d'une première tenue pour une première soirée en amoureux. Il faut faire attention à ce que ça soit à la fois beau, agréable, mais en même temps un chouïa animé et excitant. Il y avait bien le petit bar à Tartempion sur Baïse où ils étaient allés avec Jensen. Les mecs là-bas étaient cools, payaient à boire, sauf que maintenant les deux acteurs y étaient interdits de séjour parce qu'ils avaient complètement ravagé les lieux en se battant pour une sombre histoire de coucheries. Bah, Misha y était habitué. Quand tu lèves tout ce qui bouge dans la ville, mecs, femmes ou chèvres, tu finis toujours un jour ou l'autre par taper dans les copains de tes potes.... Quand tu te tapes pas lesdits potes en question. Bon le sujet avait été épineux, et il n'aurait pas dû se faire Sophia. D'ailleurs pour le coup qu'elle avait été... Misha secoua sa tête et leva le doigt au-dessus de son plan de la ville. Les yeux fermés, il abattit son doigt au hasard sur le papier. Le bar le plus proche de là où se trouverait son index serait le premier de sa Route du Rhum.

C'est ainsi que, quelques heures plus tard, il était tranquillement installé dans un des bars branchés de la ville, sirotant un Scotch bien tassé. L'acteur commençait tout juste à sentir les effets de l'alcool qu'il aperçut une silhouette entre ses paupières mi-closes. Apparemment, il ne rentrerait pas seul ce soir, à moins que ladite silhouette appartienne à un de ces lourdauds du BOB qu'il avait eu le malheur de chopper dans les toilettes. Advienne que pourra. Sans dévisser son regard de son verre, il attendit que Monsieur -vu que, sensiblement, c'était un homme... Quoiqu'il en avait vues, des femmes bizarres avec une carrure de RugbyMan...- fasse les présentations. Son sang ne fit qu'un tour quand il entendit une voix bien familière, le forçant à lever les yeux vers son vis-à-vis.
Bah tiens, s'il s'y attendait, à celle-là !
    -La soirée devient enfin intéressante !

Il avait répondu du tac au tac, un grand sourire éclairant son visage. Jared Padalecki. 2m et des brouettes de cheveux, de co-acteur, de muscles et de gaudriole. Qui n'avait, au vu de ses lèvres sur la joue mal rasée de Collins, clairement pas l'intention de jouer la comédie ce soir. Comédie? Bah oui, quand deux hommes bossent ensemble et sont mariés, vaut mieux pas que tout le monde sache qu'ils s'amusent à relâcher la pression au cours de répétitions plutôt torrides dans les caravanes. Encore moins quand les fans se comptent par milliers. Mais le nombre de fois où les deux s'étaient fait plaisir mutuellement dans des séances de catch tout nu ne se comptait même plus.
Ravi d'enfin voir une bouille familière, Misha reposa son verre sur la table. Padalecki lui inspirait beaucoup de choses. Et contrairement à Jensen qui était aussi fermé aux plaisirs masculins qu'une moule frileuse, il savait parfaitement utiliser ses gros muscles comme la souplesse de son partenaire. Le plus petit passa sa langue sur ses lèvres, caressant son verre de l'index.
    -Moi non plus, mon canard, ce n'est pas vraiment le genre d'endroits que je te vois fréquenter en temps normal !

D'un coup d'oeil circulaire, il balaya la salle. Non, vraiment pas du style de Jared. Il reporta son regard sur le géant en face de lui, le détaillant minutieusement. Vue sa tenue, il était en chasse. Ca tombait bien, lui aussi.
    -Ca fait un moment qu'on ne s'est pas vus, toi et moi, qu'est-ce que tu deviens?

Devoir quitter le tournage de Supernatural parce que les producteurs en avaient décidé ainsi -Sera Gamble avait froncé ses énormes sourcils de sorcière en disant "c'est comme ça et pas autrement"- avait été un des plus gros regret de l'acteur. Une chance qu'elle ait fini par comprendre que les fans risquaient de boycotter la série si jamais il en venait à ne plus jamais revenir. Mais présentement tout de suite, c'était Jared qui l'intéressait. Quand bien même le tournage avait repris, ils n'avaient pas eu l'occasion de réellement se trouver en tête à tête. Comme pour lui montrer à quel point ce dernier lui avait manqué, Misha décida d'activer son pied sous la table. La pointe de sa chaussure commença à lentement remonter le long du mollet de Géant Vert, alors que son propriétaire sirota à nouveau son whisky.
Advienne que pourra.

~~~



Free fallin' from Heaven
Heard there'd be salvation in Hell
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jared Padalecki

avatar


◄ Autographes : 151
• Profession : Proxénète, tueur à gages, acteur porno...non sans dec, pourquoi cette question si tu m'as déjà vu dans Supernatural ou Cry Wolf ?



MessageSujet: Re: M&J « You make me wanna scream, you're so fabulous, you're so good to me. » Sam 25 Fév - 23:47

    Cette vie, notre vie, la mienne rien non, rien n’est plus comme avant. Parfois je perds le total contrôle de moi-même, depuis que je suis ici je me suis rendu compte de bien des choses et surtout, j’ai décidé de me secouer un peu comme un cocotier, de me réveiller, d’ouvrir les yeux et de finalement me dire que je n’ai pas assez profiter de ma vie comme je le voulais, que j’ai souvent perdu mon temps avec les femmes puis avec le boulot, je n’ai pas pu me permettre de sortir trop, de m’éclater comme je le souhaitais et surtout, je soigne plus ou moins mon image histoire de ne pas finir aux oubliettes, comme les autres –même si des gars comme moi, ça s’oublie pas en un claquement de doigts- . Les journées ne se ressemblent plus, du moins pour moi, et ce n’est plus la routine. Chaque jour est un jour nouveau, qui donne encore plus envie de savoir ce de quoi est fait le lendemain, puis le jour suivant. J’en ai profité, ce soir d’être seul pour m’évader un peu, sortir et voir autre chose, prendre l’air, m’oxygéner le cerveau –ou du moins ce qu’il en reste- et/ou même m’éclater, tout ce qu’il y a de plus normal, pour un homme marié n’est-ce pas ?

    Pour le choix du bar, je n’étais pas très difficile, malgré qu’il y en avait beaucoup, bon pas non plus des milliers mais quand même, il y en avait pour tous les goûts et d’ailleurs, un jour, je pense que je tenterais les bars gays, cela doit être bien amusant mais de peur de me faire violer, j’emmènerais quelqu’un avec moi bon, je raye déjà Jensen de ma liste sachant qu’il ne s’y sentirait pas à sa place..Quoique je peux y remédier, un petit lavage de cerveau et hop ! Le tour est joué ! Mais non…ou alors, Misha ? Non et puis bon, nous n’y sommes pas encore, je choisirais quand le moment se présentera mais pour le moment, c’est dans un bar des plus normaux dans lequel je me rends, étant loin de m’imaginer que je croiserais quelqu’un qui m’est particulièrement familier dont une petite pensée lui était destinée auparavant. Je demande ensuite un verre avant de payer le barman, prenant mon verre et me dirigeant vers le beau brun, assis plus loin mais qui n’a pas décidé de lever les yeux pour vérifier qui cela pouvait bien être, c’est seulement quand je lui adresse la parole que j’eus une petite réaction de sa part. C’est rassurant, j’aurais bien cru qu’il me bouderait, pour je ne sais quelle raison. Je souris légèrement en coin, quand il m’annonça que la soirée risque d’être intéressante, oh cela, je ne pourrais pas le contredire mais que l’approuver car je suis entièrement d’accord avec lui. Je prends alors place à ses côtés, aux premiers abords, nous ne sommes que des amis, des meilleurs amis comme les gens normaux mais disons que derrière ces caméras, ces appareils photos ou bien encore ses regards presque innocent se cachent plein de sous entendu, d’attirances ou même parfois quelques invitations et, Dieu seul sait comment cela se fini en général, après deux ou trois prises dans la caravane, la sienne ou bien la mienne et puis, tout le monde savait qu’il ne fallait pas nous déranger mais ils ne se sont jamais demandé pourquoi, peut-être Ackles à la limite mais il n’a jamais aborder ce sujet. Tant mieux d’un côté, il risquerait de se décrocher la mâchoire, déjà qu’il n’est pas très séduisant quand il tire la gueule jusqu’à par terre ou qu’il joue à faire le con. Maintenant, comme nous sommes seuls tous les deux et que, les toilettes ou bien encore les hôtels ne sont pas loin, autant en profiter surtout que cela fait un certain moment que lui et moi, on ne s’était pas retrouvé tous les deux, en tête à tête. Qu’est-ce que c’est romantique !

    Je ne peux m’empêcher de me mordre discrètement la lèvre inférieur à sa remarque, il est vrai que je ne suis pas du genre à débarquer ici, tout seul et surtout à cette heure-ci. « Disons que l’on change un peu les habitudes et puis, j’avais besoin de voir autre chose, de me divertir un peu. J’espérais te voir, Dieu a entendu ma prière, j’irais le remercier……..un jour, peut-être ! » Quand j’aurais décidé de devenir croyant ce qui n’est pas le cas, et qui ne le sera certainement jamais mais bon, hein, on ne peut pas prévoir ce que nous réserve l’avenir ! Malheureusement. Il me demande alors ce que je viens, c’est une bonne question, merci de l’avoir posée. Je termine trop rapidement mon verre à mon goût avant de demander au barman de m’en rapporter un autre, une desperados cette fois-ci, un peu moins forte puis je reporte mon attention sur l’alcoolique en herbe en face de moi, sentant son pied s’activer sous la table, remontant jusqu’à mon mollet sachant qu’il peut le diriger plus loin. Je coince l’extrémité de ma langue entre mes dents, l’air de rien avant de finalement reprendre le contrôle, ne voulant pas lui montrer tout de suite à quel point il m’a manqué, sinon ce n’est pas drôle, avouez-le. « Tout dépend à quel niveau. Vie privée, vie public, vie sociale, j’en passe…mais en bref, je profite un peu plus de la vie qu’avant, on en a qu’une, pas vrai ? Et puis, c’est plutôt à toi que je devrais demander sa. T’as vu la tronche que tu as ? On dirait que t’as vu Jensen avec les habits de ta grand-mère. » J’aurais pu me prendre pour exemple mais disons que l’autre tête de nœud est un meilleur exemple de plus, il en serait capable.. je pense ! Je bloque ensuite son pied entre mes jambes, l’empêchant de bouger, souriant amusé et je remercie le barman qui me ramène la bière avant de relever les yeux vers lui. « Si je peux me le permettre, tu restes toujours aussi charmant. C’est l’alcool qui t’empêche d’avoir les cheveux blancs ? » Je lui envoie un bisou faisant claquer mes lèvres, suivit d’un clin d’œil. Il sait bien que je le taquine et que je l’aime comme il est, mon ‘petit’ Misha. Je desserre alors mes jambes, laissant son pied en paix détournant mon attention de Collins pour le reporter sur les gens se trouvant autour de nous.

~~~
T'es tombé dans l'piège cowboy, par le siège. T'as misé sur le mauvais cheval. Tu tombes sur maman, tu te dis finalement que t'aurais pu tomber plus mal. Jusque-là, ça va mais cowboy, n'oublie pas qu'il est à bascule, ton cheval. D'abord à 4 pattes, tu tombes, tu t'rattrapes et puis l'école, on peut pas dire qu'ça t'emballe. Du coup, tu traînes dehors cowboy, t'es le plus fort pour la défonce et la cavale. Tu laisses ta famille et tu tombes les filles, qu'elles pleurent, tu t'en fiches pas mal. Une nuit, une heure, une seconde de bonheur, comme toutes ces pillules que t'avales. ► hellsangels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: M&J « You make me wanna scream, you're so fabulous, you're so good to me. »

Revenir en haut Aller en bas

M&J « You make me wanna scream, you're so fabulous, you're so good to me. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Make me wanna scream ▬ Jayden
» ariadna + make me wanna die
» You make me wanna die (Nell)
» Make me wanna die ◊ Azael
» make me wanna die (james)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paradise-City  ::  :: Coeur de la ville :: Bars-
Sauter vers: